Stéphanie Rist

, députée LREM de la 1ère circonscription du Loiret

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Permanence parlementaire 12 Place Clovis 45750 Saint-Pryvé-Saint-Mesmin
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP 01.40.63.31.19
  • Collaborateurs :
    • M. Stéphan Fautrat
    • Mme Maïté Sève
    • Mme Gabrielle Perret
    • M. Jordan Challier

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses principaux dossiers durant la législature

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
190Total2142
139adoptés1293
7rejetés121
8tombés63
19retirés380
2non soutenus24
15irrecevables167
0en attente94

Suivre l'activité de la députée

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur l'ensemble de la législature)

Tous ses mots

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Votes

Ses derniers votes

Tous ses votes

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Stéphanie Rist Flux rss

Questions au gouvernement - Suite à ses propos du 16/03/2021, Laïc1 a dit le 22/03/2021 :

Avatar par défaut

"les bons étudiants ne seront plus placés en situation d'échec après deux années de travail et d'engagement total " Il y a une époque pas si lointaine où ce schéma a existé, ça fait peur.

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Respect des principes de la république - Suite à ses propos du 04/02/2021, Laïc1 a dit le 14/02/2021 :

Avatar par défaut

La laïcité, c'est la séparation de l'église et de l'Etat. Aussi, je ne vois pas où est la séparation si les élus reconnaissent la religion et vont assister en tant qu'élu à la célébration du culte. Ou alors l'élu n'est pas l'Etat, il est le représentant du peuple, le peuple n'est pas laïque, seul...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires