Jean-Michel Mis

, député LREM de la 2ème circonscription de la Loire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

  Présences détectées     Participations     Vacances parlementaires   Médiane des députés    Lire plus d'explications

Informations

Contact

  • Par e-mail :
  • Par courrier :
    • Assemblée nationale, 126 Rue de l'Université, 75355 Paris 07 SP
    • Permamence parlementaire 12 Place de l'Hôtel de Ville 42000 Saint-Etienne 04 77 80 95 09 04 77 42 80 15
  • Collaborateurs :
    • Mme Audrey Lyonnet
    • Mme Alla Cecoltan

Responsabilités

Travaux législatifs

Ses principaux dossiers durant la législature

Tous ses dossiers

Ses interventions

Consulter ses travaux en commissions

Consulter ses travaux en hémicycle

Consulter toutes ses interventions

ProposésSignés
121Total3364
66adoptés1450
9rejetés419
2tombés160
24retirés678
9non soutenus143
11irrecevables418
0en attente96

Suivre l'activité du député

e-mail
par e-mail
Flux rss
par RSS
Flux rss
sur mon site

Champ lexical (sur l'ensemble de la législature)

Productions parlementaires

Ses derniers rapports

Tous ses rapports

Ses dernières propositions de loi

Toutes ses propositions de loi cosignées

Votes

Ses derniers votes

Tous ses votes

Questions au gouvernement

Ses dernières questions orales

Toutes ses questions orales

Ses dernières questions écrites

Toutes ses questions écrites

Historique des fonctions et mandats

Derniers commentaires concernant les travaux de Jean-Michel Mis Flux rss

À propos d'une question écrite du 09/01/2018, Pierre Heurtefeu a dit le 22/09/2018 :

Avatar par défaut

L'auteur de cette ignominie qui sert pour le calcul du droit à la double campagne n'a surement pas usé ses godasses à crapahuter dans le djebel ,la peur au ventre ,même s'il n'y avait pas d'accrochage et en espérant qu'un tireur isolé ne le tenait pas dans son viseur.Ce simplet devait penser que ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

À propos d'une question écrite du 09/01/2018, soler a dit le 24/06/2018 :

Avatar par défaut

La réalité des réponses aujourd'hui apportées laissent sérieusement penser que le recensement des journées au feu est largement sous évalué. N'accorder que 53 jours supplémentaires (sans donner de détails) à un militaire mobilisé dans une unité combattante est à ce stade symptomatique. Ceci sans ...

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

À propos d'une question écrite du 14/11/2017, Brunori a dit le 28/02/2018 :

Avatar par défaut

Le médecin doit-il avoir l'obligation d'informer le patient le rend-t-il responsable si ce n'est pas fait

Lire dans le contexte Voir tous ses commentaires

Voir les 10 commentaires