Retrouvez ici le bilan complet des anciens députés de la précédente législature


Les amendements de Valérie Rabault pour ce dossier

8 interventions trouvées.

La proposition de loi AILES – aide individuelle à l'émancipation solidaire – est une proposition de la jeunesse, puisqu'elle a reçu près de 6 000 contributions. Elle est aussi une proposition pour la jeunesse – c'est en effet le premier texte pour la jeunesse de ce quinquennat. Lors de son allocution du 14 juillet dernier, le Président de la R...

… qui visait à tester la loi avant de la déployer. Vous avez fermé la porte à l'ensemble des propositions, alors que nous vous proposions de le faire dans les dix-neuf départements dont les conseils départementaux souhaitaient cette expérimentation, et que plus de 15 000 personnes avaient répondu au sondage. Nous aurions testé la loi sur deux a...

Vous en êtes satisfaite, puisque vous l'avez étendu. C'est exactement dans le même état d'esprit que nous souhaitions avancer ici : tester la loi avant de la déployer et dresser un bilan au bout de deux ans. Vous auriez alors constaté qu'il n'y avait pas de risque d'oisiveté. Vous évoquez aussi, madame la ministre déléguée, la garantie jeunes....

Je me réjouis donc que tout le monde y adhère désormais. Vos anciens collègues avaient voté contre mais je constate que vous la saluez aujourd'hui, et c'est très bien. Nous avons toujours été ceux qui ont fait évoluer les dispositifs. Il n'y a pas de politique statique, mais seulement une dynamique pour progresser. Or, ici, c'est la jeunesse qu...

Je souhaite faire un rappel au règlement sur le fondement de l'article 48 relatif à l'organisation des niches parlementaires. Je voudrais aussi répondre à Mme Iborra et à sa mauvaise foi –

surtout à sa mauvaise foi. Chaque groupe, madame, est libre d'inscrire à l'ordre du jour les textes qu'il souhaite : tel est le règlement de notre assemblée, qu'il vous convienne ou non.

Nous en avons inscrit quatre ; d'autres textes ont été débattus en commission. Nous avons la liberté d'organiser l'agencement des textes comme bon nous semble, que cela vous plaise ou non. Vous utilisez des arguments fallacieux.

Vous avez fait annuler plusieurs amendements déposés sur le texte que nous venons de débattre ; vous avez refusé deux amendements de compromis, défendus à la fois par les rapporteurs et Mme Paula Forteza. Nous n'allons pas faire de l'obstruction. Nous voyons bien que vous ne voulez rien faire pour la jeunesse.