Retrouvez ici le bilan complet des anciens députés de la précédente législature


Les amendements de Michèle Victory pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Avec 1,5 million de consommateurs réguliers de cannabis, la France se place sur le podium des pays les plus touchés en Europe par ce phénomène. Les chiffres ont déjà été rappelés par le rapporteur et appellent à la modestie, ainsi qu'à un esprit plus audacieux en la matière. Le cannabis reflète et cristallise les contradictions de notre société...

On peut tout à fait comprendre qu'il y ait des appréhensions et des peurs. Quand on est parent ou éducateur, on se pose beaucoup de questions. Mais y a-t-il un autre domaine dans lequel on ne remette pas en question une politique qui a si peu réussi depuis cinquante ans ?

C'est cela qui me surprend beaucoup. Il s'agit en fait d'une posture idéologique, d'un refus de prendre en compte les éléments de la réalité quotidienne. Comme l'a dit tout à l'heure M. le rapporteur, considérer qu'une réduction de 60 % du marché noir n'est pas un chiffre intéressant est faire preuve de condescendance envers les pays étrangers ...

Par ailleurs, vous reprochez à la proposition de loi de ne pas aller assez loin en matière de prévention. Nous faisons tout pour être efficaces, mais nous sommes conscients qu'un texte de niche ne peut pas parler de tout : c'est sur le principe que nous discutons. Arrêtons aussi l'hypocrisie qui consiste à déplorer que les outils de prévention ...

On parle de banalisation – le terme est employé assez souvent. Avec les chiffres qui ont été donnés, on ne peut pas dire que ce n'est pas banal. Quand on est éducateur ou enseignant et qu'on côtoie les jeunes, il faut reconnaître que le cannabis est un produit banal ; les chiffres le disent. Par ailleurs, le fait que ce soit banal contredit-il ...