Retrouvez ici le bilan complet des anciens députés de la précédente législature


Les amendements de Jean-Luc Mélenchon pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Le sujet nous fait devoir d'une sincérité particulière. L'engagement français en Afghanistan commande que l'on dise ce que l'on pense, par respect pour ceux qui, ayant obéi, y sont morts – nous avons perdu quatre-vingt-neuf soldats sur place – ; il en est encore qui souffrent, parce qu'ils sont vivants, mais blessés – on peut en rencontrer à l'...

Si, c'est pareil ! En tout cas, c'est mon analyse : c'est un accord de libre-échange, le énième du genre. Il s'agit d'un « accord de coopération en matière de partenariat et de développement » entre l'Union européenne et l'Afghanistan : par la force des choses, il s'agit d'un accord de libre-échange.

Attendez, je vais entrer dans le détail ! Mais il faut que les collègues sachent qu'en matière commerciale, il s'agit d'un accord de libre-échange. D'ailleurs, en matière de commerce, on n'a jamais vu l'Union européenne signer autre chose que des accords de libre-échange. Maintenant, puisque M. le secrétaire d'État m'y invite de manière impati...

Nous, Français, avons payé cher : quatre-vingt-neuf morts ! Nous avons eu jusqu'à 5 000 soldats sur place, car le Président Nicolas Sarkozy avait tenu à ce que nous figurions de manière très digne dans la bataille – si bien que nous avons eu le coin le plus pourri d'Afghanistan, tout là-bas, au fond, où les Anglais étaient installés dans leur p...

Il n'est pas normal qu'ils aient été abandonnés de cette façon. Seuls quelques-uns d'entre eux ont obtenu le droit d'asile. Si des personnes méritent le droit d'asile, ce sont bien les supplétifs qui ont aidé nos forces sur place, qui sont menacés de mort et qui vivent dans l'errance, à la rue, avec des enfants terrorisés et avec des familles ...

Je ne comprends pas pourquoi ma collègue du groupe La République en marche se fâche contre moi. Comme je l'ai dit, je suis persuadé que ceux qui vont voter pour ce texte croient bien faire. Mais moi aussi, je crois bien faire ! Je crois déjà bien faire en disant ce que je pense. C'est un bon début. Vous me dites qu'il ne s'agit pas d'un accord...

On a le droit de ne pas être d'accord, tout de même ! Certains pensent qu'il vaut mieux que cela circule. Non ! Nous pensons le contraire et nous vous l'avons expliqué. Tout cela mérite mieux que de bonnes intentions. Personne ne peut croire qu'il suffit d'annoncer que l'on veut tous s'aimer et s'entendre pour que la chose soit dite. Ce n'est ...