Retrouvez ici le bilan complet des anciens députés de la précédente législature

Interventions sur "mer"

10 interventions trouvées.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMaina Sage :

Mes chers collègues, nous vous soumettons une proposition de résolution transpartisane qui vise à promouvoir un accord international ambitieux en faveur de la protection et de la gestion durable des mers et des océans, aujourd'hui gravement menacés. Je salue et remercie notre collègue Jimmy Pahun, du groupe Mouvement démocrate (MODEM) et démocrates apparentés, à qui revient l'initiative de ce texte cosigné par plus de 200 députés issus de tous les groupes de notre assemblée. Son enjeu est majeur : il s'agit de la survie de la biodiversité marine et terrestre, de la survie même de l'humanité. O...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicole Sanquer :

...re territoire maritime est éparpillé entre l'océan Pacifique, le sud de l'océan Indien et les Antilles, et concerne plus de 2,6 millions de nos concitoyens. La France doit donc continuer à jouer un rôle moteur dans la protection des écosystèmes marins et leur exploitation raisonnée. Car aujourd'hui, l'industrie mondialisée s'appuie sur le transport maritime et la très grande majorité des flux commerciaux et des communications passe par les grandes voies maritimes. Le blocage du cargo Ever Given dans le canal de Suez en mars dernier, interrompant une bonne partie du commerce mondial, en fut un rappel éclairant. La filière maritime représente 97 milliards d'euros d'activité et 360 000 emplois, c'est donc un secteur stratégique qu'il faut soutenir et encourager, qu'il s'agisse de grande...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSébastien Nadot :

...imatique. Aujourd'hui, cet allié est négligé. Nous sommes inquiets car ces poumons bleus menacent de suffoquer. Ils ont joué, ces soixante-dix dernières années, un rôle fondamental de régulation face au réchauffement climatique. Plus de 93 % de la chaleur générée par les activités humaines depuis les années 1950 a ainsi été absorbée par les océans. Mais jusqu'à quand pourront-ils continuer à assumer cette fonction ? Sur ce point, les incertitudes sont nombreuses. Une chose est sûre, toutefois : le milieu marin a de plus en plus de difficulté à contenir les effets du dérèglement climatique. Nous assistons à une hausse inquiétante du niveau de la mer. Et les territoires d'outre-mer sont en première ligne face à cette catastrophe écologique. Certains voient déjà leurs terres se faire progress...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Coquerel :

En préambule, j'aimerais profiter de l'examen de ce texte qui porte sur la conservation de l'océan pour rendre hommage à Jean-Pierre Champion, président de la Fédération française de voile de 1996 à 2017, qui fut un amoureux du service public du sport et de la voile, pour qui j'ai eu l'honneur de travailler, et qui est décédé la semaine dernière. Depuis plus de 4 milliards d'années, le volume d'eau sur terre est le m...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaManuéla Kéclard-Mondésir :

J'irai droit au but : le groupe de la Gauche démocrate et républicaine est favorable à ce texte, dont certains élus d'outre-mer, comme Moetai Brotherson et moi-même, sont cosignataires. En effet, la proposition de résolution défendue par nos collègues des groupes Agir ensemble et MODEM, Maina Sage et Jimmy Pahun, s'inscrit dans le prolongement de la proposition de loi constitutionnelle en faveur de la protection des mers et des océans déposée en septembre dernier par Karine Lebon et Fabien Roussel. Notre groupe, dont un ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSophie Panonacle :

Je remercie Maina Sage et Jimmy Pahun, deux collègues qui représentent les antipodes de notre territoire national – la Polynésie française et le Morbihan. L'Hexagone et les outre-mer, confrontés aux enjeux climatiques et à l'obligation de protéger l'océan, doivent, plus que jamais, être solidaires. Nos deux amis ont fait preuve d'une belle obstination pour défendre le projet de résolution que nous examino...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMansour Kamardine :

Notre République, essentiellement grâce à ses territoires d'outre-mer, possède le deuxième domaine maritime mondial et le premier domaine sous-maritime de la planète. Aussi, nous, Français, avons une responsabilité nationale particulière en matière de préservation des océans – de tous les océans, puisque la France est présente dans l'Atlantique, dans le Pacifique, dans l'océan Indien et dans l'océan Austral. Nous avons également une responsabilité internationale d...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJimmy Pahun :

Avant toute chose, mes pensées vont vers les femmes et les hommes péris en mer hier entre nos côtes et celles de l'Angleterre, poussés par la misère et l'espoir d'une vie meilleure, sur une embarcation de fortune. En mer, une vie est une vie ; hier, vingt-sept personnes nous ont quittés. Les défis auxquels l'océan est confronté sont urgents et immenses ; il nous faut combattre à la fois toutes les formes de pollution marine, lutter contre son réchauffement et son acidifica...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaChantal Jourdan :

...ent climatique. Le groupe Socialistes et apparentés se réjouit que le Parlement se saisisse d'une telle question alors que des négociations portant sur la conservation et sur l'utilisation durable de la biodiversité marine des zones ne relevant pas de la juridiction nationale sont en cours et que le One Ocean Summit aura lieu en février prochain à l'initiative de la France. Le droit de la mer doit évoluer rapidement et de façon ambitieuse. La France a un rôle premier à jouer dans la protection des océans et doit plaider pour la conclusion rapide d'un accord à la hauteur des enjeux. C'est ce à quoi tend la proposition de résolution et c'est pourquoi le groupe Socialistes et apparentés la soutiendra. Pour autant, nous émettons certaines craintes quant à la volonté du Gouvernement en la ...

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBruno Bilde :

Notre puissance maritime constitue un atout extraordinaire pour la France et un des piliers de notre rayonnement national. En effet, notre espace maritime, avec près de 11 millions de kilomètres carrés, est le deuxième au monde après celui des États-Unis, soit l'équivalent de vingt fois la superficie de la France métropolitaine. J'ai une pensée particulière pour les outre-mer car elles permettent à la France d'être présente non seulement en Europe mais aussi en Amérique, en Afrique et en Océanie. Certains l'oublient trop souvent, mais la France est grande aussi de ces départements et territoires d'outre-mer que nous avons toujours défendus. Nous sommes plus que jamais déterminés à défendre cette part de France délaissée par la République. Un tel espace maritime nous a...