Retrouvez ici le bilan complet des anciens députés de la précédente législature


Les amendements de Damien Abad pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Madame la présidente, madame la ministre, chers collègues, comme disait Goethe : « Tout ce qui passe n'est que symbole. » Il n'est pas anodin de souhaiter remettre en cause les symboles, car le symbole crée du sens, le symbole apparaît comme une réalité visible, le symbole témoigne de l'appartenance à une communauté de destin. Les symboles fon...

Je souhaite dire à Mme Le Pen qu'elle aurait mieux fait de porter la voix de la France au Parlement européen : cela aurait été beaucoup plus utile que d'apporter de petits drapeaux ici, dans l'hémicycle.

N'en déplaise à M. Mélenchon et à ses amis, je suis de ceux qui préfèrent le drapeau européen au drapeau rouge. Je vous dirai aussi très clairement que malheureusement, leurs visions ressemblent parfois à un retour pur et simple au nationalisme d'antan, saupoudré d'une méfiance maladive à l'égard de l'Allemagne.

Pourtant, c'est l'Assemblée consultative du Conseil de l'Europe qui se penche sur la création de symboles permettant de représenter les « valeurs spirituelles et morales qui sont le patrimoine commun des peuples qui le composent ». Moi qui suis né en 1980, je me souviens de l'image de la chute du mur de Berlin, qui a mené mon engagement en poli...

Mais je veux aussi dire très clairement que si les symboles sont importants, ils ne sont en aucun cas suffisants. L'enjeu, au-delà de cette résolution, au-delà de la déclaration no 52, est d'abord et avant tout de redonner du sens à l'Europe. L'Europe est malheureusement victime de ce paradoxe : d'un côté, le rejet toujours plus fort des instit...