Retrouvez ici le bilan complet des anciens députés de la précédente législature

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Motions de censure


Les interventions de Clémentine Autain


Les amendements de Clémentine Autain pour ce dossier

11 interventions trouvées.

C'est un fiasco ! Vous avez beau maquiller la réalité de votre projet sur les retraites, y compris avec une étude d'impact de 1 000 pages totalement faussée ; vous avez beau tenter de banaliser le recours au 49. 3 en nous expliquant que d'autres avant vous l'avaient utilisé, vous me faites penser à la tante Martha, issue d'un roman de John Irv...

qui vise à nous faire travailler plus longtemps pour des pensions de retraite au rabais. Dans votre système, il n'y a que des perdants, à part bien sûr les fonds de pension !

Vos guides sont la règle d'or et le productivisme, alors que nous proposons le partage des richesses et des temps de la vie. Nous proposons de sortir de sortir de la compétitivité financière et du consumérisme. Nous vous proposons d'assumer cette opposition entre nous, qui reflète des choix de société différents.

Pourquoi mettre fin au débat parlementaire, en choisissant, en prime, de nous couper le sifflet au moment où nous allions examiner les questions essentielles du calcul de la valeur du point et de l'âge d'équilibre ? Quelle urgence ? Pourquoi passer sur le corps du pouvoir législatif et de la volonté des Français que vous refusez de consulter pa...

En réalité, nous sommes entrés dans une crise profonde, de nature politique. Le 49. 3 est une main que le Gouvernement pose sur ses yeux pour s'éviter le spectacle d'une société en feu et la vision d'un projet de loi, soi-disant universel, provoquant l'universalité des colères. À quoi ressemblera le mystérieux indicateur sur le fondement duque...

Irresponsable, comme faire miroiter aux agriculteurs une pension minimale de 1 000 euros, alors qu'il n'en sera rien. Irresponsable, comme dire que les femmes, puis les avocats tant qu'on y est, …

… seront les grands gagnants de la réforme. Irresponsable, comme affirmer inlassablement que notre système est en déficit, alors qu'il est à l'équilibre. Vous pouvez vous rassurer en restant dans votre bulle technocratique et financière, mais le peuple français a relevé la tête. Malgré toutes les difficultés à faire grève quand les fins de moi...

Quelque chose s'est levé dans notre pays, qui ne s'éteindra pas ! et pour cause : le texte sur les retraites parachève votre oeuvre de destruction sociale et démocratique.

Dès le début de la législature, vous avez marqué du sceau de l'injustice vos politiques : pendant que des milliards d'euros étaient redistribués aux plus riches avec la réforme de l'ISF ou la flat tax sur les revenus du capital…

… et que des exonérations fiscales venaient soutenir les grandes entreprises et leurs profits, vous avez demandé au grand nombre de faire des efforts, en baissant les aides personnalisées au logement, en diminuant les droits des chômeurs, en asphyxiant les budgets publics. Votre projet sur les retraites vient couronner des choix qui servent une...

La crise est politique et touche notre régime. Oui, il faut une nouvelle République, pour réparer demain ce que vous détruisez aujourd'hui. Oui, il faut une nouvelle République pour qu'au lieu de toujours abaisser le plafond, on élève, enfin, le sol de la démocratie.