Retrouvez ici le bilan complet des anciens députés de la précédente législature


Les amendements de André Chassaigne pour ce dossier

10 interventions trouvées.

La déclaration de politique générale a vocation à être un marqueur historique, mais elle est devenue, reconnaissons-le, un rituel convenu, un marronnier médiatique, d'autant plus formel dans le cas présent que la plupart de ses feuilles sont déjà tombées hier. Le Président de la République vous a brûlé la politesse, monsieur le Premier ministr...

un président qui décide seul, un gouvernement qui n'est qu'une méthode, un parlement qui est humilié. Après s'être placé dans le champ militaire, le Président de la République avait promis à la nation le retour des « jours heureux ». Cette référence se voulait le signe d'une prise de conscience, au plus haut niveau de l'État, de l'urgente obli...

En plein coeur d'une crise d'une ampleur inédite, plutôt que de penser à la prochaine génération, vous ne pensez qu'à la prochaine élection.

L'acte III ne rompt en rien avec la dramatique comédie imposée au peuple depuis tant d'années. En ouverture de rideau, il est tout de même symptomatique qu'apparaisse à nouveau la réforme des retraites, rejetée massivement par les Français et adoptée par notre assemblée grâce à l'arme des faibles, le 49. 3.

Au nom d'une prétendue justice sociale, vous en faites toujours l'une de vos urgences, malgré le très long conflit social que ce texte a provoqué et l'opposition, aujourd'hui, de tous les partenaires sociaux. Pourtant, réduire les dépenses des retraites et aligner vers le bas les droits des retraités plutôt qu'améliorer un système envié dans le...

Le scénario reste le même. Hors de question pour vous d'annoncer l'abandon de la réforme de l'assurance chômage qui abaisse les droits de ceux qui sont privés d'emploi. La seule ambition de cette réforme est de réaliser 3 milliards d'euros d'économies sur le dos des chômeurs qui vont, malheureusement, devenir légions dans notre pays.

Quoi qu'il en coûtera à toutes ces victimes de la crise économique, aux précaires, aux jeunes qui vont payer un si lourd tribut, vous refusez d'inventer de nouvelles stratégies et d'élargir la protection sociale. Un RSA pour les jeunes de moins de 25 ans, une augmentation des prestations sociales et du SMIC auraient pourtant le double avantage ...

Au coeur de la crise, votre grande innovation consiste à revenir aux contrats d'insertion. Le paradigme de l'ancien monde n'aura jamais cessé d'inspirer toutes les réformes gouvernementales… Ainsi, au titre de son ambition écologique proclamée, le gouvernement précédent a patiemment oeuvré à la démolition de notre système ferroviaire, au mépris...

… de gels, de tests, de blouses, de respirateurs, ils ont néanmoins fait face, au risque de leur vie. Que proposez-vous aujourd'hui à ces héros du temps présent ? Une enveloppe de 8 milliards d'euros, bien en deçà des besoins du monde hospitalier. Tout juste un début de rattrapage : pas une oeuvre historique, monsieur le Premier ministre ! À vr...

Combien de crises de cette ampleur faudra-t-il donc traverser pour que vous mesuriez que notre pays a besoin d'un service public hospitalier fort, libéré des logiques comptables et managériales, et d'un système de santé indépendant, notamment dans le domaine du médicament ? Vous parlez des « jours heureux », et vous annoncez un plan de relance...